43 Mots et expressions typiquement québécois


Si vous parlez anglais, vous pourriez comprendre la parlure québécoise mieux que certains Français ! Même si les différences entre le français dit de France et le français québécois sont principalement dans la prononciation, certains mots et expressions québecois sont des clairement des anglicismes ou bien des spécialités locales.
Le français parlé aujourd'hui au Québec est le résultat d'un mélange de français classique, importé en Amérique du Nord par les colons français au 16ème siècles, et d'influences anglo-américaines et amérindiennes.

Lors de votre séjour au Québec, vous entendrez un vocabulaire très spécifique au français canadien. La langue utilisée par les Québécois reflète à la fois leur ouverture sur le monde et leur profond attachement à leurs racines.

Voici une liste de mots et expressions typiques de nos cousins québécois. Et si vous profitez de votre séjour pour aller faire un tour dans la partie anglophone du Canada, un Dictionnaire & Traducteur Anglais + pour iOS ou Android à télécharger gratuitement sur votre smartphone ou tablette vous sera bien utile.


18 Mots québécois et leur traduction française


achaler – ennuyer, importuner
Ce verbe provient probablement du verbe chaloir qui signifiait approximativement importuner de façon excessive dans un vieux dialecte normand.

la boucane – la fumée
Ce mot vient du verbe boucaner qui signifie exposer de la viande ou du poisson à la fumée pour les conserver en les faisant sécher.

une babiche – une raquette à neige
Ce mot provient du terme algonquien ababich qui signifie corde et correspond à un type de corde traditionnelle fabriquée par les peuples autochtones amérindiens à partir de lanières de cuir de wapiti ou de cerf.

bienvenue – de rien/avec plaisir/pas de quoi
Ce mot provient directement de la traduction française de l'expression You are welcome utilisée par les anglophones dans ce contexte spécifique.

un char – une voiture
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce terme ne provient pas de l'anglais car mais fait référence à une voiture romaine à deux roues attelée à des chevaux, de la même racine que charrue, chariot ou encore charrette.

un chum – un pote, un mec
Ce terme est un anglicisme qui vient du même mot anglais chum.

un clavardage – un chat (sur internet)
Ce terme est un mot-valise d'origine purement québecoise composé des mots clavier et bavardage.

un cotteur – un trottoir
Ce terme désigne la bande de béton d'environ 10 cm de large bordant les rues donc à côté de la route.

le dépanneur – l'épicerie du coin
Ce terme correspond à un petit magasin offrant toute sorte d'articles de nécessité et ouvert plus tard que les autres. Il peut donc dépanner tout au long de la journée.

des espadrilles – des tennis, des baskets
Ce terme provient d'une confusion avec les premières chaussures de tennis en toile.

les gosses – les couilles
Un faux ami qui peut entraîner des quiproquos très embarassants !

une jambette – un croc-en-jambe, un croche-pied, un croche-patte
La jambette est un terme souvent relatif au sport qui correspond à un jeu de jambes destiné à déstabiliser l'adversaire.

une laveuse – un lave-linge
Ce terme est une traduction directe du mot anglais washer.

un linge – une serviette
Alors qu'en France le terme linge indique toute sorte de textiles, les québécois l'utilisent principalement pour parler des serviettes de toilette.

une liqueur – un soda
Dangereux faux-ami ! Au Québec, les enfants boivent des liqueurs, c'est-à-dire des boissons gazeuses sucrées.

le magasinage – le shopping
Ce terme provient du substantif magasin et il est construit de la même façon que le mot anglais shopping sur la base du verbe to shop.

un robeur – un pneu
Ce terme est un anglicisme provenant du mot anglais rubber qui signifie caoutchouc.

tiguidou – génial, super, trop bien
Ce terme est une pure création québécoise à l'origine obscure. La théorie la plus la plus plausible est celle d'une variante de l'expression écossaise tickety-boo qui signifie aller lentement, mais sûrement.


25 Expressions québécoises et leur équivalente française


attendre que le curé se mouche - prendre son temps

avoir de la broue dans le toupet - être complètement débordé(e)

avoir de l'eau dans la cave - avoir le feu au plancher

avoir la fly à l’air - avoir la braguette ouverte

avoir du front tout le tour de la tête - avoir du culot

avoir de la mine dans le crayon - être un chaud lapin

avoir une montée de lait - avoir la moutarde qui monte au nez

avoir un pain au four - avoir un polichinelle dans le tiroir

caller l'orignal - avoir la gueule de bois

se calmer le pompon - garder la tête froide

cogner des clous - lutter contre le sommeil

donner son 4% à quelqu'un - licencier quelqu'un
(Cette expression fait référence à l'indemnité de 4% de son salaire annuel que l'employé reçoit lors de son licenciement.)

être vite sur ses patins - démarrer au quart de tour

faire du train - faire du boucan

se faire prendre pour une valise - être pris pour un jambon

se fendre le cul - se casser le cul

niaiser avec le puck - tourner autour du pot

osti de câlisse de ciboire de tabarnak - nom de dieu de bordel de merde

ne pas lâcher la patate - tenir bon

se paquer la fraise - se bourrer la gueule

parler à travers son chapeau - parler à tort et à travers
(Cette expression est la traduction littérale de la version anglophone to talk through one's hat.)

passer la nuit sur la corde à linge - passer une nuit blanche

péter de la broue - se la péter

tomber en amour - tomber amoureux
(Cette expression est la traduction littérale de la version anglophone to fall in love.)

tomber des peaux de lièvre - neiger abondamment


Si votre mot ou expression québécois préféré n'est pas dans la liste, écrivez-nous à info@vidalingua.com et nous l'y ajouterons.

Le Canada étant un pays bilingue, un petit recueil des expressions idiomaitques anglaises les plus courantes peut toujours servir. Voici notre article sur les Expressions anglaises drôles traduites en français.

Toutes ces expressions et des millions d'autres sont disponibles gratuitement sur PhraseMates pour iPhone et Android.

À tantôt !




Christine Ducos-Restagno
Linguiste langue française
VidaLingua





© VidaLingua